Sinaling

07 88 42 19 91

Supplément d'âme
'

Langues disponibles:

07 88 42 19 91

Conférence au Musée Le Patiau

Dans le cadre de la fête des Lises à Saint-Jean-la-Poterie, nous avons été invités à raconter la genèse de notre pièce Dabai Xiexie ni.

L'ensemble de la conférence n'a pas été enregistrée par la captation audio.

En introduction nous avons retracé notre parcours d'artistes qui nous a amenés à faire de la porcelaine et à nous orienter vers le domaine funéraire.

Voici donc la suite :

contact@sinaling.com

Sinaling © 2021

Les images ci-dessous sont celles dont nous parlons durant la conférence. Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons pas les diffuser toutes. Merci pour votre compréhension.

Invités de l'émission "Vous êtes formidables" du 23 mai 2022

Sinaling dévoile ses plaques

13/10/2022

Sinaling dévoile ses plaques

Les plaques funéraires en porcelaine étaient une tradition limousine qui a presque disparue.
Nous avons fait le pari de les remettre au goûts du jour et de les sortir de leur zone d'origine.

C'est tout naturellement qu'elles ont trouvé leur place au Musée National de la céramique Adrien Dubouché.

En effet, plaques réalisées à la main par Shuling sont de véritables œuvres d'art. Réalisées en porcelaine parce que c'est un support de très haute résistance (supérieure au granit !), qu'elle offre la possibilité d'une gamme de couleurs particulièrement riche et qu'elle est durable dans le temps.

Voici à quoi pouvaient ressembler les plaques funéraires en porcelaine de Limoges au XIXe siècle. Peintes à la main, leurs motifs étaient plus ou moins élaborés selon les moyens investis et les talents de leurs émailleurs.

 

Et voici ici la toute première plaque réalisée par Shuling. Fort de cette première expérience, elle s'est alors lancée dans des recherches approfondies afin de déterminer des motifs qui aient du sens. Puisant dans l'histoire de l'Art de nombreuses cultures, elle s'est constitué une bibliothèque iconographique et symbolique.

 

Chaque peuple, à chaque époque a développé un langage et des codes pour exprimer ce que les mots ne peuvent suffire à représenter. Lorsqu'elle en rencontre un qui lui parle, elle le recopie, en redéfinie les contours, le retravaille.

 

Ainsi il est possible d'atteindre une profondeur dans ce que ces plaques peuvent exprimer. Un langage complexe, diversifié, à l'image des personnalités qu'elles doivent honorer.

 

C'est également une technicité qu'elle a dû développer. L'obtention d'une couleur peut passer par la teinte de la porcelaine elle-même. Ou en appliquant des oxydes sous la couche d'émail. Ou en teintant l'émail. Ou encore en appliquant ces oxydes par-dessus l'émail déjà cuit. Ces techniques étant souvent employées conjointement afin d'obtenir des effets de profondeurs et des teintes riches.

 

Cette plaque en est un bon exemple puisqu'on distingue aisément les trois techniques qu'elle a utilisées.

 

 

 

 

C'est donc un langage riche et puissant, qui plonge ses racines dans notre culture lointaine qui habite ces plaques. Une force de l'universel.

En tant que professionnels du funéraire, de nombreuses questions nous sont posées.

Elles sont légitimes mais la retenue que l'on a face à la mort les empêchent bien souvent d'être formulées.

 

Si vous vous interrogez également, n'hésitez pas à nous envoyer vos questions :

 

 

 

Nous partageons également les curiosités et les belles initiatives que nous rencontrons.